Communiqué officiel

Cette journée sera précédée par la présentation de travaux doctoraux  le 12 décembre 2019.

La 4ème Journée d’Etude Africaine en Comptabilité et Contrôle (4ème JEACC) aura lieu les 12 et 13 décembre 2019 à l’Université Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan (UFHB). Elle est organisée conjointement par l’Université Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan (UFHB), l’Université Jean Lorougnon-Guédé de Daloa (UJLOG) et l’Ordre des Expert-Comptables de Côte d’Ivoire (OEC-CI).

Elle vient consolider les acquis des trois journées précédentes. Comme ces dernières, elle est consacrée à la présentation et à la discussion de travaux de recherche portant sur la comptabilité et le contrôle en Afrique francophone et plus généralement sur la comptabilité financière et le contrôle de gestion, que ces travaux soient réalisés par des chercheurs africains, des chercheurs d’autres continents, ou des praticiens de la comptabilité.

Pour que la comptabilité contribue au développement économique et social des pays il faut que l’information comptable réponde aux besoins de nombreux utilisateurs qu’il s’agisse des managers, des propriétaires, des investisseurs, ou de l’Etat. La réglementation comptable a pour objectif de produire une information fiable pour tous. Elle laisse toutefois une marge de manœuvre aux producteurs de l’information, d’où l’expression de « politiques comptables ». Le thème de la 4e JEACC met l’accent sur les problématiques résultant des politiques comptables : les enjeux, les pratiques retenues et les incidences sur l’information produite.

Toutes les communications relatives au thème fédérateur du congrès ont leur place. L’objectif est de mobiliser les universitaires, les experts comptables et praticiens impliqués au quotidien dans la production et l’utilisation des chiffres comptables, afin :

  • de sérier les pratiques comptables, les enjeux que suscitent ces pratiques et leurs conséquences,

  • de formuler des recommandations en vue d’améliorer la qualité de l’information,

  • de suggérer des théories pertinentes relatives au comportement des acteurs,

  • de favoriser l’échange d’expériences entre acteurs du terrain et chercheurs.

Les communications pourront s’inscrire également dans les thématiques générales de la comptabilité, du contrôle de gestion et de l’audit. Citons à titre indicatif :

  • en Comptabilité : le processus de normalisation, la production d’informations non financières, la comptabilité dans les TPE et PME, la comptabilisation du capital immatériel, etc.

  • en Contrôle de gestion : système de contrôle de gestion et contingence, comportement des acteurs, contrôle de gestion dans les organisations publiques, etc.

  • en Audit : l’indépendance de l’auditeur, les problèmes d’éthique, de corruption, etc.

Toutes les approches sont bienvenues : études de cas, études qualitatives, recherches quantitatives, approches normatives ou critiques. En raison du faible développement actuel de la recherche comptable en Afrique, les communications contribuant à la connaissance empirique des pratiques africaines et les recherches appliquées, enracinées dans le réel, seront particulièrement appréciées.

Les meilleures communications pourront être retenues en vue de leur publication dans les revues suivantes : Comptabilité–Contrôle–Audit (dite CCA, première revue de l’AFC) ; Audit, Comptabilité, Contrôle : Recherches Appliquées » (ACCRA).

Lire le Communiqué officiel: Appel 4èmes JEACC